Lien entre longueur d'onde et couleur
Synthèse additive : les couleurs primaires (Rouge, Vert, Bleu), secondaires (Cyan, Magenta, Jaune), le blanc et le noir sont représentées sur cette image. Pointer la fibre optique d'un spectromètre à CCD vers les différentes zones colorées de l'écran d'ordinateur pour montrer le principe de création des couleurs par synthèse additive des 3 primaires RVB.
Arc en ciel (le second arc, à l'extérieur et inversé, dû à la double réflexion dans les gouttes d'eau, est légèrement visible, ainsi que la zone sombre entre les deux arcs et les oscillations sous l'arc principal.)
Addition de couleurs avec 2 laser. HeNe rouge (633 nm) + YAG doublé vert (532 nm) = "jaune". Avec un spectromètre à fibre optique, on peut vérifier que la couleur jaune obtenue n'est pas monochromatique.
Spectre d'une lampe HgCdZn. On y distingue en particulier à droite le doublet jaune du mercure (577 et 579 nm) et à gauche la raie UV du mercure (365 nm), qui apparaît en bleu par fluorescence sur une feuille de papier contenant des azurants optiques (cette feuille n'occupe pas toute la hauteur de l'écran : on peut donc voir en haut de l'image que la raie UV est bien invisible sans fluorescence).
Spectres d'une lampe à incandescence obtenus avec un réseau - problème du recouvrement des ordres. On distingue au centre l'ordre 0, non dispersif donc blanc, et de chaque côté les ordres 1, 2 et 3. Plus l'ordre est élevé, plus la dispersion est forte, mais seul l'ordre 1 est isolé des autres. Les ordres 2 et 3 se recouvrent, ce qui les rend inutilisables en spectroscopie si la source émet dans tout le visible (en particulier, la superposition du rouge de l'ordre 2 avec le violet de l'ordre 3 donne par synthèse additive une teinte magenta).