Tournoi Français des Physiciens

Les 12 et 13 février 2021 s'est tenue la finale du 8ème Tournoi Français des Physiciens, le French Physicists' Tournament (FPT). Cet événement, organisé par la commission jeunes de la SFP, voit des équipes d'étudiants de niveau L3-M1 s'affronter lors de 3 demi-journées de tournoi sous la forme de « Physics Fights ». Cette année, la finale a du se dérouler par Zoom, mais l’esprit du Tournoi, bienveillant et compétitif, était bien la ! Le vainqueur, l’Université Paris-Saclay, représentera la France lors de la finale internationale qui se déroulera à Varsovie en avril, probablement par visioconférence.

L'Université Grenoble-Alpes était représenté pour la 4ème fois consécutive au FPT et a obtenu une belle 6ème place et une médaille d’argent. Toutes nos félicitations à Léo (capitaine), Romy et Mathis du M1 de Physique et Yann, Valentin et Nathan du L3 de Physique de l'UGA encadrés par Laurent Ranno (UFR Phitem et Institut Néel) ainsi qu’aux 10 autres étudiants qui ont participé à la préparation du Tournoi pendant les derniers 5 mois, dans des conditions dégradées cette année. Mention spéciale à Meike et aux techniciens du Bâtiment C pour leur support technique efficace au camp de base de l’équipe.

Qu'est ce qu'un « Physics Fight » ? Le tournoi étant international, il se déroule en anglais. L'IPT publie une quinzaine de problèmes de physique fin août et le comité français en sélectionne une dizaine. Depuis septembre, les équipes ont étudié ces problèmes qui couvrent tous les champs de la physique au niveau L3-M1. Les énoncés sont succincts, ouverts, et nécessitent une mise en oeuvre expérimentale afin de faire émerger les paramètres clés des problèmes afin d’identifier la physique pertinente. Cette année, les questions portaient entre autres sur la fabrication d'un moteur solaire, d’une horloge à glaçon, sur la croissance de dendrites … Lors du tournoi français, chaque équipe participe à 4 Physics Fights. Un Fight comprend 2 équipes et se déroule en 2 rounds. Chaque équipe joue les deux rôles suivants. Le Reporter expose en 12 minutes, sa compréhension du problème choisi par l'Opponent, les expériences faites, la modélisation et finalement sa réponse à la question originale posée. L'Opponent vient ensuite critiquer le Reporter en faisant ressortir les points forts et les faiblesses de la présentation et de l'étude du Reporter en engageant une première discussion. Finalement une discussion générale ouvre de nouvelles pistes et poursuit l'échange entre tous les membres des deux équipes. Chaque round se termine par des questions du jury puis par un vote (3-4 jurés extérieurs et 2 Team Leaders (encadrants) d'équipes non impliquées dans le Fight en question).

Pour conclure, il faut mentionner l'excellent niveau de préparation de toutes les équipes, la qualité des discussions scientifiques et la très bonne ambiance de cette compétition qui permet aux étudiants de comparer leurs travaux en sortant du cadre traditionnel de l'enseignement. Les étudiants ont unanimement jugé cette expérience enthousiasmante et les jurés ont clairement partagé cet avis. Le tournoi est une première approche de la recherche en s'attaquant à des problèmes de physique, intéressants, mal définis dans un premier temps donc reflétant bien la maturation d'un sujet. La présentation de la démarche scientifique suivie, de ses résultats et la confrontation des idées scientifiques avec ses collègues physiciens reflète beaucoup la présentation de résultats de recherche lors d’une conférence.  

Les 11 problèmes français 2021 : https://france.iptnet.info/problemes-du-fpt-2021/

Les résultats 2021 : http://connect.fpt.science/FPT2021/ranking

Mis à jour le  1 mars 2021