C'est au cours de ma 3ème année de licence de physique à l'université Joseph Fourier de Grenoble que je me suis aperçu que les matières que j'étudiais étaient trop abstraites pour moi. J'ai donc souhaité poursuivre dans la physique mais en m'orientant vers une physique plus appliquée. L'industrie nucléaire, très présente en France, m'intéressait et je souhaitais m'en rapprocher, c'est pourquoi j'ai intégré la 1ère année du master ITDD en septembre 2010.

Après une première année de cours, à étudier, entre autres la physique nucléaire ou le fonctionnement des réacteurs, j'ai réalisé un stage de 4 mois à l'IRSN. J'ai participé au développement d'un détecteur de neutrons permettant d'améliorer nos connaissances sur les doses neutroniques atmosphériques reçues notamment en altitude par le personnel naviguant des transports aériens ou bien encore sur les doses présentes en salle de radiothérapie dans les hôpitaux. J'ai pour cela appris à maîtriser l'outil de calcul MCNP, pour réaliser des simulations de transport de particules.
Souhaitant intégrer le M2 SN, j'ai choisi de rechercher un sujet d'apprentissage (car la 2ème année se déroule en alternance) plus axé sûreté nucléaire. J'ai envoyé une candidature spontanée au Laboratoire de Maîtrise des Accidents graves du CEA Cadarache qui a été acceptée. En plus des cours de sûreté réalisés par des intervenants de l'industrie nucléaire et des visites de sites, je travaillais donc au CEA sur l'étude de l'accident de Fukushima. En effet, pendant 1 an, j'ai, via des simulations avec le code MAAP4, tenté de reconstituer le scénario de l'accident de Fukushima pour le réacteur n°1. Le résultat de mon travail s'est présenté sous la forme de présentations orales, notamment devant les experts du CEA, EDF et AREVA, mais aussi a consisté en la rédaction d'un article scientifique en anglais pour une conférence de l'American Nuclear Society.
A la suite de cette année j'ai obtenu mon diplôme de master en sûreté en septembre 2012 et j'ai été embauché dans la société ALTRAN Technologie en CDI le 1er octobre 2012. En tant qu'ingénieur d'études, j'effectue une mission dans les locaux d'AREVA NP à Lyon qui allie sûreté et radioprotection. Je réalise des calculs de débits de dose avec le code MCNP en différents points du bâtiment réacteur de l'EPR, afin de protéger les futurs opérateurs qui réaliseront la maintenance avec le réacteur en fonctionnement en rajoutant des protections biologiques si nécessaire. Il s'agit de sûreté à la conception. Le master ITDD m'a apporté la maturité intellectuelle nécessaire à un jeune ingénieur. La variété des expériences réalisées au fil de ces 2 années permet un large choix d'offres d'emploi dans le domaine du nucléaire. Nous gardons contact avec les collègues de promo, car le nucléaire est une grande famille...

Mis à jour le 8 décembre 2016